Un Dia en Valparaiso...

Publié le par Ju l'indien

20/09/2007:
Aujourd'hui enfin, après une courte nuit, j´ai enfin trouvé la motivation pr aller a la découverte de Valparaiso, a seulement 15 minutes de "microbus" de Vina del Mar... (Grosse motiv' donc!)

Vu de la mer, ça n´est qu´une ville jumelle de Viña mais une fois passé la rangée d´immeubles du front de mer et le grand port marchand, c une toute autre ambiance. Oublié la laideur de Vina et Santiago, me voila plongé ds un univers radicalement différent des standards urbains chiliens que j'ai vu jusqu'alors...

C'est une ville bigarrée, bariolée, colorée dont les vieilles bâtisses coloniales et les sinueuses rues en pentes suintent la vie et le peuple. La ville est composée de nbeux "cerros" ou collines disposées en amphithéatre qui descendent vers la basse ville, plus commerçante, puis le port et la mer...

La ville basse grouille de monde; je m'y fais happé par des vendeurs à la sauvette, hâbleurs et plutôt sympathiques, je manque de m'étrangler avec ces toiles d'araignées de fils électriques qui s'étalent a tous les coins de rue et je m' ébaudis a chaque instant en découvrant les milliers (voire millions) de tags rebelles qui parsèment les murs.


PICT0025.JPGPICT0008.JPG

Dans les hauteurs, tout semble d'une autre époque, notamment les "acensores", datant de plus d´un siècle, sorte de funiculaires brinquebalants qui s´apparentent à des remontées mécaniques (sur lesquelles on aurait bien évidemment mépriser tte norme de sécurité), facilitant l'accès au sommet des cerros; pr redescendre, on préférera les escaliers qui, s'alternant avec des toboggans et des passerelles de bois, se fraye un chemin entre les charmantes maisons. Peu de voiture et bcp de silence sur ces hauteurs, rien à voir avec la fourmilière d'en bas...

PICT0029.JPG


Une fois au sommet du Cerro Alegre (un des plus beaux avec le Cerro Concepcion), laissant la mer ds mon dos, je jette un oeil aux autres collines: des centaines de maisons aux couleurs vives semblent avoir été jetées sur les cerros avoisinants: de la paillote, au palais, en passant par toute une palette de bicoques sur pilotis ou de bâtiments massifs, tte cette faune architecturale coexiste á merveille sur les pentes escarpées de la ville...

PICT0022.JPGPICT0019.JPG

Je me retourne vers la mer: la vue sur la baie de Valpo est belle, elle a du être superbe autrefois, le port et ses grues gâchant un peu le panorama actuel: le Pacifique s´étend a perte de vue...

C´est, je crois, ce genre d´endroit qui alimente ma soif de voyage: je prends plaisir a me perdre ds les rues de la ville mais aussi bcp á m´évader ds son histoire et ses légendes: je fantasme sur cette ancienne cité
pirate, rêve de de son passé glamour et me délecte de son présent torturé...

Le jour baisse...Il me faudra revenir au plus vite pr continuer mon exploration...
Mais enfin, je pense "Viva Chile"...

 

PICT0032.JPG

Publié dans Vagabond

Commenter cet article

A - Danielle 06/10/2007 23:49

UN PTIT COUCOU!

Gabo 01/10/2007 09:36

Ca sonne plutot bien toutes ces histoires de pirates... j'attends maintenant vos histoires de shammans avec le henzo !Pour les cables électriques qui pendouillent, je pense que Seoul rivalise amplement avec vina sur mer ! si t'as besoin de courant, tu montes sur le pylone et tu tires ton cable dans les airs, au plus direct jusqu'a chez toi et ta prise d'electricité !dos besos et un chiclet (comprendre chewing gum)