Sinéma

Publié le par CoHen


Charlie Hebdo est tiré à 140 000 exemplaires en moyenne. Pas astronomique. Avec les fameuses caricatures, il s’en est écoulé 400 000. Un record. J’imagine que ces acheteurs d’un jour n’ont regardé que les dessins de Mahomet, de la même façon que je n’ai regardé que les buts lors de la finale du Mondial 98.

Ceux qui ne lisent pas Charlie se justifient souvent sans peine et se plaisent à le faire. La bonne raison – qu’elle soit politique (« journal de gauchistes »), snob (« tu t’informes avec une BD toi ? ») ou empreinte de jeunisme (« ils sont pas morts encore ? ») – est généralement dégoulinante d’ignorance. 

Ceci dit, voyons maintenant le licenciement de Siné (Bob pour les intimes).Cliquer sur le titre pour lire la suite

Tout le monde devrait s’en foutre. A part les lecteurs, bien sûr. Mais ce ne sont pas des journalistes-lecteurs qui encombrent les journaux en ligne d’articles résumé-de-la-situation-telle-qu’ils-l’ont-entendu. D’ailleurs les journalistes en question (je ne dénoncerai pas, il suffit d’aller voir libe.fr ou rue89… faites-vous une opinion documentée !) précisent souvent qu’ils n’apprécient pas l’humour Charlie et encore moins celui de Siné. Ecrire sur l’affaire Siné, d’accord, mais qu’on ne me prenne pas pour un des leurs !

Je disais donc que les gens devraient s’en contrefoutre, puisqu’ils ne lisent pas le canard. Et Siné a 79 ans, il peut bien partir à la retraite. Pour ceux qui veulent une belle cause à défendre, je suggère plutôt l’ancien rédac’chef du site web de Marianne. C’est quand même autre chose : Marianne est l’hebdo le plus vendu en France, le journaliste s’est fait virer sans qu’il n’ait provoqué de scandale et il a à peine 30 ans.

Au lieu de ça, les cons s’égosillent à crier en canon ces inepties inutiles : « Val est un Nazi », « vendu à Sarko », mais aussi « Siné aurait du être viré depuis longtemps »… En fait, il suffisait de lire les deux précédents numéros de Charlie pour comprendre l’évidence : Val a descendu Denis Robert pour avoir supputé une connivence de Val avec l’affaire Clearstream. Là-dessus, Siné défend Denis Robert et laisse un paragraphe blanc (« autocensuré ») dans sa chronique. La semaine suivante, Siné passe à autre chose et… rédige la phrase de la discorde. La voici :     

« Jean Sarkozy vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit! »

Askolovitch, qui ne sait pas bien lire (mais lui, au moins, a essayé), comprend de travers et agite l’épouvantail de l’antisémitisme. Je pense d’ailleurs qu’il a finalement saisi le sens de la phrase, mais qu’il n’ose plus avouer et tente un coup de bluff.

Val attrape la perche et se débarrasse de l’éponge anar sans que ça ait l’air d’une affaire personnelle.

Bon, ça y est ? C’est fini les fantasmes ?

 

Publié dans Société

Commenter cet article

Ju l'indien 29/08/2008 08:00

Suite de l'histoire: La revanche. Siné, dessinateur de Charlie Hebdo, licencié en juillet par Philippe Val, va lancer... Siné Hebdo selon biblios.com. Pour ceux qui auraient des doutes, il a annoncé : « Un journal d'humour, libertaire, ce qu'aurait dû être Charlie s'il était resté dans la tradition initiale. » Seize pages pour 2 euros, aucune pub... la recette en rappelle une autre. Le nouveau directeur a déjà réuni une quarantaine de collaborateurs et lancé un appel aux dons. Contacté par 20 Minutes, Philippe Val a déclaré « n'avoir ni le temps de répondre ni d'avis sur l'annonce ». A partir du 10 septembre, les kiosques proposeront ce titre qui, selon Siné « n'aura aucun tabou, chiera dans la colle et les bégonias ».

hen 29/08/2008 08:14


yeah les commentaires-articles du matin de Ju!
L'intérêt de CHarlie est qu'il a une grande valeur informative, j'ai peur que ca ne soit pas le cas de Siné et son pote Noel GOdin l'entartreur.
J'attends de voir comment va se comporter Siné le patron, à moins que ce soit sa femme qui tiendra le manche!

biz ju