Une vie bien remplie

Publié le par henzillon

 

 

 

 

 

Adam et Mada rôtissent dans les flammes de l’enfer . Ils étaient frères et sœurs ici-bas, ils sont maintenant de damnés camarades en –dessous.

A ce propos, avez-vous déjà réalisé que ce n’est qu’en enfer que vous pourrez achever joyeusement votre éternité ? Qui croit sérieusement pouvoir jouir de la compagnie de tous ces culs serrés alors que toutes les bouteilles et leurs tenants se sont installés dans la cave ? Le délire « je bouffe des fruits et je fais pas d’efforts à part les cueillir », qui y croit ? C’est bien en s’élevant vers le vice qu’on tuait le temps quand on était en vie…

Retour aux frère et sœur. Adam, fuyant et bien élevé, connaît catholiquement l’horreur du vice. Sachant qu’un homme ne sait pas bien faire, il dédiera son existence à réduire son champ d’action. Au moins, il évitera les remords en fin de vie. Reste l’ennui, l’absence de divertissement.

Mada. Impertinente, plutôt conne mais donc sûre d’elle et pleine de grands projets. La tête haute, les seins tournés de l’avant, elle se tient toujours prête à gagner, même sans compétition.

Adam sait comment croupir dignement. Il table sur de petits cycles de vie ; il calque son rythme de vie sur la cohérence de sa conscience : se sachant faible et amnésique, il réduit le champ de sa cohérence à quelques heures. Un repas, un moyen de se fatiguer , une façon de récupérer avant de s’amuser pour ouvrir l’appétit…

Ainsi, tout ce qui est extérieur à ce cycle est extérieur à son choix et à sa responsabilité. Le hasard se développe à mesure que ses contradictions diminuent. Il n’ajoute aucune dimension à une espèce qui ne saurait l’honorer.

Publié dans Dubitatif

Commenter cet article

JU 05/06/2006 05:23

Salu enzo,
 
pas mal ce petit texte, plus je visite votre blog, plus j'ai envie de contribuer! Tu me diras que ca fait des mois que je te le dit. Peut être un jour, pour l'instant trop occupé à faire la bringue chez les Aussies!
a bientot

gabo 23/05/2006 08:51

Quel auto-portrait saisissant petit Henzo ! Mais qui est Mada ? La cohérence bonté divine, la cohérence...