Happy B’day! (*)

Publié le par Henaji

Bandh 17/07/09

Hier c’était la grêve à Calcutta. Une semaine qu’on l’attendait, celle-là. Une vraie grêve générale n’a lieu qu’une ou deux fois par an. Elles sont célèbres parce qu’elles sont totales, tout le monde s’arrête de travailler, laissant la ville se reposer une journée. Pendant 12 heures, la ville passe du grouillement au calme, des nuages de fumée à l’air presque pur, des coups de klaxon aux gazouillements. La qualité de vie fait un bond en avant formidable, le temps d’une journée. Les familles se rassemblent, les amis trinquent, tout le monde a le sourire ; personne pour se dire « usager pris en otage » devant les caméras.

 

On parle des grêves de Calcutta partout non pas parce qu’elles sont courantes, mais parce qu’elles sont ouvertement appréciées de tous. Les rendez-vous professionnels sont ajournés, voilà tout. La fénéantise n’est pas la pire des tares, surtout en ces jours de forte chaleur qui liquéfie notre motivation. On ne va pas cacher notre vice caché en feignant de protester contre cette société décidément pas assez sérieuse, en se plaignant de cette nonchalance indienne qui risque de déteindre sur nous.

 

Hier toutes les nationalités – italienne, belge, française, chinoise et indienne – en ont bien profité, et je vous souhaite à vous aussi – avec un peu de retard – une joyeuse journée de grêve !


(*): Rappelle Happy Birthday mais signifie “happy Bandh day”, bandh désignant la grêve en bengali.


Publié dans Société

Commenter cet article

Ju l'indien 05/05/2010 19:47



Excellent..! Ca donne envie de populariser le concept... Sempre un passo avanti quest'indiani...