L’extrême droite indienne en admiration devant Sarkozy/The Shiv Sena’s Leader admires Sarkozy

Publié le par Henzo

DSC 0145

Le fondateur du Shiv Sena, Bal Thackeray, qui avait notamment incité et coordonné les émeutes anti-musulmans de 1992 à Mumbai, a félicité Sarkozy au sujet de la burqa : « il est un gouvernant idéal. Le gouvernement français ne cherche pas à apaiser les musulmans pour capter leurs votes ».

 

L’homme en question, comme Sarkozy, n’aime pas les musulmans. Si bien qu’il a incité rageusement les Hindus à organiser « des attentats-suicides pour contrer les aggressions musulmanes ». Grace à son implication et à son perfectionnisme, au moins un bon millier de musulmans (des familles entières, je passe sur les atrocités) sont morts, souvent brûlés vifs durant le seul mois de Décembre 1992. Et il ne s’agit pas d’une montée d’hormones qui lui aurait passé : il a depuis, par exemple, enjoint à pendre tous les musulmans Indiens ou les déporter au Bangladesh.

 

Comme Sarkozy, Bal Tackeray aime diviser et attiser la haine. Non seulement il rêve tout haut d’une Inde aux Hindus, « débarrassée du cancer de l’Islam », mais il se bat aussi férocement pour un Marahastra (Etat de Mumbai) aux marahastrians, contre l’homosexualité bien sûr, contre les Indiens du nord et même contre « l’indécente, bestiale et non-indienne » Saint Valentin, entrainant ainsi quelques mises à sac de magasins et les ratonnades de quelques couples non-mariés ayant l’indécence de sortir ensemble.

 

« Sarkozy est un homme fort, pas un de ces dirigeants fatigués et qui s’ennuient comme ceux que nous avons ». Nous en avons de la chance ! Ah oui - faut-il le préciser? - Thackeray a une autre idole : Hitler.

 

DSC_0179.JPG

 

 

The founder of the Shiv Sena, Bal Thackeray, who had called for and coordinated the Bombai Riots of 1992, has congratulated Sarkozy regarding the law on burqa : « He is an ideal ruler. Their (French) rulers never appease the Muslims for vote-bank politics”.

 

Like Sarkozy, Thackeray does not like muslims. He had claimed that “if such suicide squads are formed only then can we take on perpetrators of mindless violence”. His preeches led to a slaughter during December 1992, with more than a thousand muslims killed, often burnt alive.

 

Like Sarkozy, Bal Tackeray likes to divide and stir the hatred up ; not only he dreams aloud of an India for Hindus, freed from “Islam, the cancer of India”, but he fights harshly in favor of a State of Maharashtra only for Maharashtrians, stands up against homosexuality of course, against North Indians (especially Biharis) and even against “the bestial, indecent and a-Bharatiya (un-Indian)” Valentine Day, triggering a few lootings of shops and mouse-hunts of unmaried couples having the indecency of going out together.

 

Sarkozy is a strong man, not a thakela-pakela (tired and bored) leader like ours. Half the leaders running our country need to look forplaces for their funeral”. How lucky! Oh, I’ve almost forgotten (but it’s so obvious) : Thackeray has another hero… Hitler.

Publié dans Portraits

Commenter cet article