Micro-histoires (6)

Publié le par Henajee

_DSC0525.JPG

L’imaginaire indien s’exprime au sujet du Nord-est indien.

 

Un professeur brahmane d’une université d’Assam :

 

- Les filles du Nord-est sont trop ouvertes ; après, on aime ou on n’aime pas.

 

- Une jeune femme discute avec deux garçons à la sortie de l’unique discothèque de Guwahati (Assam). Le professeur écarquille les yeux puis commente :

Elle, c’est une pute c’est sûr ! En France, si on regarde une fille comme ça, elle nous aurait déjà insulté, non ? Ah, c’est une putain !

 

- Ici, il n’y a que des putes, que des Mizos.

 

Un marwari, fils d’officier de l’Armée :

 

- Au Mizoram, il ne faut pas qu’ils s’enrichissent, sinon ils vont s’entretuer. C’est pourquoi nous les maintenons enclavés, éloignés du développement économique par des règles strictes.

 

- Au Nord-est, il y a des coupeurs de tête, des cannibales !

 

Une pensée collective :


- Les filles du Nord-est sont des salopes, des dégénérées, des putes obsédées par le sexe. C’est pourquoi nous, les Hindous, les violons.

Publié dans Société

Commenter cet article

jean pierre 23/12/2010 18:40



Bref, toutes les religions auront toujours tenté de réguler, contrôler, stygmatiser, culpabiliser les relations sexuelles. Avoir un pouvoir, un contrôle sur ces comportements reproducteurs, de
jouissance et/ou économiques...(dans l'acception sociologique du terme)... C'est une constante...Claude LEVI STRAUSS au secours...Il est mort il n'y a pas longtemps mais on n'a pas encore
ingurgité le retour de ses analyses...On en est encore à tenter d'expliquer dans une démarche intellectuelle et scientifique que  "DARWIN avait raison" ! ! !