Découverte du Yunnan

Publié le par Gabo

Mon periple en Chine a prit une allure bien differente et aussi bien plus plaisante ! Je decouvre enfin ce que j'attendais de mon voyage. Le sac sur le dos, cela fait maintenant deux semaines que je sillone de ville en ville le Yunnan avec mes trois comparses, Anais, Maelle et Agnes. On est arrive a Kunming apres 45 heures de train non stop et nous avons directement rejoint Dali (une petite bourgade bien preservee dans le style d'antan) en train de nuit. On s'y est pose plusieurs jours au bord d'un joli lac et de belles montagnes, avec au programme peche au cormoran et balade en cheval en montagne. Un guide Bai (minorite ethnique de la region), Afey, nous a guidé au cours de notre balade autour du lac. Nous nous sommes fait invite par une famille Bai d'un village voisin à un enterement ! La coutume veut qu'a la mort d'une vielle personne, les gens soient heureux et celebrent dans la bonne humeur. Ils nous ont ainsi offert le repas, servi et reservi a n'en plus pouvoir ! Et impossible de s'en tirer comme ca : nous avons été invité pour le lendemain, pour la suite de la ceremonie. On s'est ensuite fait avec Afey une petite viree au Karaoke local, avec les jeunes paysans du coin !

Puis nous avons pris la route du nord, direction le pays Kham, l'ancienne partie sud du Tibet. A Deqin, petite ville a 3200 metres d'altitude, nous avons passés une premiere nuit dans une auberge avec 5 couvertures en guise de chauffage, une vue imprenable sur les "Meli snow montains" et son Kawagebo (sommet a 6800 m). Le lendemain nous sommes parti pour un village tibetain, Yubeng, au pied du glacier. Apres 1 heure et demi de taxi et 5 heures de marche on est parvenu au village ou nous avons été très chaleureusement reçu. On a pu profiter de leur fete, a l'occasion de l'abattage d'un de leurs cochons ! Tout le village etait reuni pour l'occasion, avec encore une fois un vrai festin, des danses, des chants, des jeux, et pas mal d'alcool local, qui m'a d'ailleurs mis chaos pour le lendemain... L'atmosphere et l'ambiance donnait vraiment envie de se poser chez eux, et la generosité dont ils ont fait part etait particulierement touchante. Comme quoi, c'est bien souvent ceux qui ont le moins qui donnent le plus...

Hier soir nous avons quité Deqin avec un autre groupe de chinois. Entassés a huit dans un taxi pour 6, de nuit par moins 15 degres avec des cols a plus de 4000 metres. J'etais devant, a cote du chauffeur et j'ai eu mal au bide pendant tout le trajet. Le chaufeur somnolait sur la route, ses yeux se fermaient, mais il continuait quant meme, malgré mes gesticulations pour tenter de lui faire comprendre de s'arreter ! J'ai corrigé deux fois la trajectoire de la voiture, juste avant qu'on se prenne le ravin. J'etais comme un fou a cote de lui, mais lui il s'en foutait. Il mettait sa musique tibetaine a fond et ouvrait grand sa fenetre pour se tenir éveillé ! Un sacré voyage !

Et voila, depuis ce matin nous sommes à Lijiang, petite ville plus au sud. Jusqu'a demain, puis nous repartirons pour le sud du Yunnan, a la frontiere avec le Laos, le Vietnam et la Birmanie !

Publié dans Vagabond

Commenter cet article

math 13/12/2005 02:29

hola hola, pour ma premiere participation au blog, je me contente d un commentaire, car il est vrai que j ai bcp de mal a ecrire sur mon periple...
enfin le tien me replonge dans un voyage alors que je brois du noir comme dans toute periode d exam!! saloperie d ecole (qui me contredira??)
allez promi d ici la fin de l année j ecrirai qques lignes sur le laos (en meme tps que je deposerai les status du dub!!)

j ai bien hate de vous revoir, et d ecouter qques anecdotes omises de ces recits...

a bientot en azur, n oubliez pas, cette année c est chez thérèse que ca se passe!!