Chien chaud

Publié le par hend

Il m’arrive de me sentir coupable. Ma mauvaise foi ne me permet pas à chaque fois d’y échapper. En lisant que des gourmets chinois raffolent de chiens Saint-Bernard en sauce, je me revois il y a trois ans, installé devant ce plat fumant, la faim et la curiosité à peine émoussée par l’idée que c’est de la viande canine qui me fait saliver.Cliquer sur le titre pour lire la suite

 

J’aimais déjà les chiens pourtant, et j’avais même vaguement lu que certaines bêtes se faisaient électrocuter pour que leur chair devienne plus goûteuse. Plutôt  que d’être dégoûté, il m’a suffi de me raccrocher à une affirmation que je n’osais questionner : « il n’y a qu’une race de chien réservée à la gastronomie ». J’imagine que cette race doit être bien inférieure, du type « juif-rat » pendant l’Occupation, que le chien a une sale tête, qu’il faut le manger sans quoi il attaquerait de pauvres enfants innocents. Finalement je suis fier de manger du meilleur ami de l’homme : je suis un voyageur, un vrai comme Lévi-Strauss, qui relativise sans s’autosatisfaire !

Les végétariens ne sont pas des intellectuels, mais plutôt des sensibles (de ville généralement). En intellectualisant, on peut se convaincre de manger du chien, des cafards grillés, et même différents types d’excrément en ce qui concerne les Jackass®. Par contre, en gavant un canard jusqu’à la mort, en écorchant et dépeçant des dizaines de lapins à la suite ou en tirant une balle dans la grosse caboche d’une salers, on peut facilement devenir végétarien. Mais il y a surtout beaucoup de lâches qui ne mangent que ce qu’ils n’ont jamais vu vivant (d’où l’intérêt d’être citadin), ou que ce qui meurt en silence (les poissons, les escargots, les crustacés, les œufs mais aussi la salade, les radis et le soja).Et n’oublions pas les terrifiants eugénistes qui choisissent au QI les pauvres bêtes qu’ils dévorent. Cette dernière catégorie est ma préférée : leur théorie est souvent fondée sur l’idée qu’un cheval est plus intelligent qu’une vache… S’ils apprenaient la vérité, ils s’en mangeraient les doigts.

Publié dans Société

Commenter cet article

cécile 21/10/2008 15:12

Alors végétariens ou pas? Moi, j'aime la viande, mais faut voir comment sont traité les animaux, et puis tuer pour jeter est aussi un problème. Et il faut savoir que l'homme est omnivore!! Donc la viande lui necessaire, le tout est de ne pas gaspiller!!
Je suis fan de cet article... Je peux te le piquer??

hen 07/06/2008 21:37

A la sauce aigre douce? non, le st bernard se cuisine avec la gnole qu'il a autour du cou!

Ju l'indien 07/06/2008 15:34

d'accord...mais tu n'as pas dit si ct bon le st bernard en sauce aigre douce???